Selon une récente étude, les taux d’intérêt des prêts immobiliers contractés par les ménages français ont enregistré une nouvelle baisse en novembre, après une période de relative stabilité depuis le mois d’avril. Toutes durées confondues, un communiqué de l’observatoire Crédit Logement/CSA annonce une moyenne de 1,54 % le mois dernier, soit 0,01 % de moins qu’en octobre.

Légères baisses depuis septembre après une période de stabilité depuis avril

Depuis avril, le mouvement en baisse des taux de prêt immobilier a considérablement ralenti. D’un mois à l’autre, leur variation se limite à un point de base.

En novembre, selon les comparateurs de prêt immobilier, les candidats à l’accession à la propriété ont pu négocier des taux de l’ordre de 1,62 % pour un bien neuf après une progression de 22 points de base au cours des 12 derniers mois. Dans l’ancien, la hausse a été plus importante avec 25 points de base, pour s’établir à 1,55 % en moyenne.

Si la tendance est à la hausse sur un an, les taux ont reculé depuis la rentrée, quelle que soit la durée des emprunts souscrits, et les établissements prêteurs continuent à accorder de légères décotes. Alors que les professionnels du secteur anticipaient une remontée modérée pour ces dernières semaines, c’est donc le scénario inverse qui s’est réalisé.

Durée de remboursement en hausse de 6 mois, mais demande en baisse

En novembre, la durée moyenne de remboursement a atteint 219 mois, un niveau toujours élevé. Par rapport à la fin de l’année 2016, elle s’est d’ailleurs gagné un semestre supplémentaire, alors qu’elle était restée quasiment inchangée pendant plus d’un an.

Malgré ces conditions toujours très attractives, la demande diminue progressivement, la faute à la flambée des prix de l’immobilier qui pèse sur le pouvoir d’achat des particuliers. Pour estimer leurs possibilités de financement, ces derniers peuvent utiliser les outils de calcul de crédit immobilier gratuits disponibles sur Internet.