Image
Titre
Le blog
Introduction
A travers les articles de ce blog, bénéficiez de tous les conseils de nos experts sur le crédit immobilier, assurance prêt immobilier et le rachat de votre crédit immobilier.

Simuler mon prêt

07 avril 2020
coronavirus crédit
07 avril 2020 , superadmin

Coronavirus : quelles conséquences sur votre crédit immobilier ?

Au moment où la crise sanitaire liée au coronavirus fait rage, qu’en est-il du marché immobilier actuellement ? Est-ce encore possible d’acheter un bien ? Peut-on contracter un prêt immobilier en pleine pandémie ? Le Covid-19 aura-t-il un impact sur les taux d’intérêts ? Vous vous posez des questions, et c’est normal. Il est même possible que vous ayez déjà un projet immobilier en cours, avec une recherche de financement. C’est pourquoi, chez Persona Courtage, nous essayons de vous accompagner au mieux dans cette période d’incertitudes.


 

L’impact du coronavirus sur le secteur immobilier

Un ralentissement général

Comme vous le savez, afin de lutter contre la propagation du coronavirus, des mesures strictes de confinement ont été prises depuis le 16 mars 2020 par le gouvernement. Celles-ci ont notamment induit la suspension des activités jugées non-indispensables. Le secteur immobilier est donc touché de plein fouet par les mesures gouvernementales.

Actuellement, beaucoup d’acteurs de l’immobilier sont à l’arrêt ou fortement ralentis. Mais ce n’est pas tout : face à tous ces acheteurs qui préfèrent reporter leur projet d’acquisition, les vendeurs ne sont plus en position de force. Résultat : ils ont tendance à baisser le prix de leur logement ancien, d’après ce qui a pu être constaté sur les annonces visibles sur Internet. C’est une bonne nouvelle pour les acheteurs : les vendeurs sont prêts à revoir leurs exigences et à accepter la négociation des prix… en attendant de pouvoir signer un compromis de vente !

Néanmoins, il ne faut pas craindre une crise immobilière à la suite de cet épisode épidémique. Les experts ne croient pas à un effondrement. Ralenties par le coronavirus, les transactions reprendront leur cours normal une fois la période de confinement achevée.

Ce qu’il se passe côté banques et courtiers

Si le secteur immobilier est touché par la crise sanitaire et économique en lien avec coronavirus, c’est également le cas du secteur financier. Les banques et courtiers en crédits immobiliers ne sont donc pas épargnés. Sans visites et promesses de vente, la recherche de financement n’a plus lieu d’être et les notaires ne font plus signer d’actes de vente non plus. De fait, aujourd’hui toute la chaîne de production de crédit immobilier demeure à l'arrêt, ou presque. Seules quelques dossiers arrivent encore à être traités par certaines banques.

L’évolution des taux d’intérêts

Le point sur les taux en Avril 2020

À partir du moment où n’avons pas encore éradiqué le virus Covid-19, il n’est pas simple de se prononcer au sujet des taux d’intérêts. Néanmoins, nous pouvons nous baser sur quelques indicateurs. Cela fait plusieurs mois que les taux remontent doucement, après avoir atteint des records historiques à l’automne 2019.

Actuellement, par exemple, pour un crédit immobilier sur 20 ans, la moyenne est passée de 1,10 % hors assurances en octobre 2019 à 1,40 % à la mi-mars 2020. Jugeant le contexte économique plus risqué, les banques ont tendance à revoir leurs taux d’emprunts à la hausse. Par ailleurs, ces évolutions ne sont pas réellement significatives pour les emprunteurs puisque le marché immobilier est quasiment à l’arrêt. 

Les experts du prêt immobilier envisagent un taux brut moyen tournant autour de 1,50 % sur une durée de 20 ans, à la mi-avril 2020. Cependant, nous tenons à vous rappeler que chaque dossier emprunteur est unique et que les taux sont attribués au cas par cas.

Les possibilités d’évolution des taux au-delà d’Avril 2020

Dans un souci de soutenir l’économie fragilisée par le coronavirus, la Banque centrale européenne (BCE) met à disposition du marché des liquidités presque gratuites. Ce qui veut dire que les banques françaises auront donc la capacité de prêter à bas coût à la fin de la crise sanitaire… tout en restant prudentes. En effet, elles devront arbitrer entre la nécessité de (re)créer la demande et le besoin de couvrir le risque lié à la fragilisation de l’économie. Dans ce contexte très particulier, il est fort possible que les taux d’intérêts restent assez stables dans les prochaines semaines, même si des petits imprévus sont à envisager.


 

Pouvez-vous continuer à rechercher un bien immobilier ?

La crise du coronavirus doit-elle vous obliger à reporter votre projet immobilier ? Pas forcément : vous pouvez tout à fait continuer à effectuer vos recherches de biens immobiliers. Il faut simplement savoir que vous serez ensuite limité pour faire avancer votre projet (visites du logement, signature du compromis, etc).

N’hésitez pas à vous renseigner sur le secteur géographique que vous convoitez pour investir. C’est le moment idéal pour bien se renseigner, à distance bien sûr, sur une ville ou un quartier. Vous pouvez aussi tout à fait profiter du temps de confinement pour faire une simulation de votre capacité d’emprunt. Rien ne vous empêche de prendre un peu d’avance, en attendant la reprise des activités du secteur immobilier.


 

Que se passe-t-il pour votre prêt immobilier ?

Alors que nous sommes tous confinés, est-il encore possible d’obtenir un crédit immobilier ? Une chose est sûre : de la recherche de financement au remboursement de ses mensualités, tout le secteur du crédit immobilier est totalement bouleversé par la crise liée au Covid-19. Voici ce qui change en fonction de votre statut d’emprunteur.

J’ai un compromis de vente et je recherche un financement

Si vous détenez un compromis de vente, vous n’êtes pas sans savoir que vous disposez d’une clause suspensive à l’obtention d’un prêt. À moins, bien sûr, que vous ayez les fonds nécessaires pour financer entièrement votre futur logement. La durée d’une clause suspensive est généralement comprise entre 45 et 60 jours. Ce délai vous permet d’obtenir un financement d’une banque, tout en vous protégeant si jamais vous n’en trouvez pas. En effet, sans l’obtention d’un crédit immobilier, la vente est annulée.

Au regard de la crise que nous traversons, le mieux reste de contacter le vendeur et le notaire afin de demander une prolongation de cette clause suspensive. Les banques fonctionnent actuellement au ralenti, entre le télétravail des collaborateurs, la réduction des amplitudes d’horaires des agences (voire la fermeture), la durée des traitements des dossiers emprunteurs risque effectivement de s’allonger en période de coronavirus.

Bonne nouvelle : il y a de grandes chances pour que le vendeur accepte votre requête. En ces temps incertains, il préfèrera sûrement patienter un peu longtemps plutôt que renoncer à la vente… Par ailleurs, ce n’est pas non plus le meilleur moment pour se relancer dans des démarches pour trouver un nouvel acquéreur.

Si vous êtes locataire actuellement, n’oubliez pas de le contacter également le propriétaire. En effet, il est préférable de lui demander un délai supplémentaire pour quitter votre logement.

J’ai un prêt immobilier en cours de remboursement

C’est un fait : le confinement aura sûrement pour conséquence des fins de mois difficiles pour certains emprunteurs. Vous êtes concerné par le chômage total ou partiel ? Vous êtes indépendant et avez des difficultés à gérer votre trésorerie dues à l’arrêt de votre activité ? Heureusement, il existe deux solutions contractuelles si l’on se retrouve dans l’impossibilité de régler tout ou partie de sa mensualité de crédit immobilier : la modularité et la suspension d’échéances.

La modularité des échéances de remboursement

La modularité des échéances vous permet de réévaluer vos mensualités de prêt immobilier (à la hausse ou à la baisse) sur une période précise. Cette clause se négocie avant la signature de l'offre d’emprunt. En général, cette demande peut se faire après 12 à 24 mois de remboursement de votre crédit immobilier. Certes, baisser les mensualités allonge la durée du prêt. Mais il vous sera toujours possible de les augmenter de nouveau un peu plus tard, une fois le coronavirus totalement éradiqué, par exemple. Pour obtenir toutes les informations relatives à la modularité des échéances, consultez dès maintenant votre contrat de prêt ou contactez votre organisme de financement.

La suspension des échéances de remboursement

Si vous faites face à des difficultés plus grandes, il est également possible de suspendre vos échéances pour une période de 12, voire 24 mois. Le report d’échéances peut être alors partiel (vous payez seulement les intérêts et l’assurance du prêt) ou total. Ces conditions de report figurent elles-aussi dans votre contrat d’emprunt. Dans cette situation économique exceptionnelle, n’hésitez pas à contacter directement votre conseiller par téléphone ou email, afin de trouver un arrangement avec lui.

J’ai rendez-vous chez le notaire pendant le confinement

Il faut savoir que les notaires n’accueillent plus de public depuis le démarrage du confinement. Cependant, certains n’ont pas totalement cessé complètement leur activité. Grâce à des solutions de télétransmission et de dématérialisation, des notaires proposent notamment des ratifications d’actes 100% à distance avec signature électronique. Sinon, il est également possible de demander au notaire une procuration. Vous la recevrez alors par email et devrez la lui renvoyer signée. Le notaire aura la charge du contrôle de votre identité et pourra ainsi ratifier à votre place l’acte de vente. Sachant que les délais de traitement sont rallongés, ne tardez pas à le contacter pour mettre en place rapidement ces facilités.


 

Votre courtier Persona Courtage à votre disposition

Nous espérons avoir répondu à certaines de vos questions. Bien entendu, nous restons à votre disposition par téléphone et email si vous souhaitez davantage de précisions. Nous pourrons également répondre à d’autres questions que vous pourriez vous poser.

Quoi qu’il en soit, avec le confinement, n’hésitez pas à prendre le temps de bien vous renseigner sur le marché immobilier et les possibilités de financement de votre projet. Chez Persona Courtage, vous avez notamment la possibilité d’effectuer une simulation de prêt immobilier gratuitement ou une demande de renégociation de votre crédit immobilier, ne vous en privez pas…

À bientôt chez Persona Courtage, et surtout prenez soin de vous !

Simuler mon prêt

Share